Consultez nos archives

Le cimetière des livres oubliés 

 

Capture d’écran 2017-05-15 à 17.35.23

« Il y a une scène réjouissante dans le film François Ier (1937) avec Fernandel: à la suite d’un voyage dans le temps, Honoris (Fernandel) se retrouve dans la cour des Valois et là, il prédit l’avenir grâce au Petit Larousse qu’il a emporté. Agacée, la Sainte Inquisition le soumet à la question, au supplice de la chèvre et lui demande comment il s’est procuré son « livre magique »

                          « Je l’ai acheté, répond Honorin.

                          Où ça? insiste l’Inquisiteur.

                          Sur les quais ! »

 

Le Petit Larousse illustré, « autoroute du savoir » est effectivement un livre magique et il ne peut avoir été acheté que « sur les quais », c’est-à-dire, trouvé, déniché, dans une boite de bouquiniste. »

Capture d’écran 2017-05-29 à 15.52.07

Capture d’écran 2017-05-15 à 17.34.51

 

 

 

 

 

 

 

 

Amoureux de la littérature ancienne, cet article est pour toi !

Parisiens ou étrangers, tous les promeneurs des quais de Seine ont forcément croisé nos petits vendeurs de livres précieux assis sur leur tabouret (aussi vieux qu’eux), journal à la main. Leur passion ? Dénicher les plus rares ouvrages français ou étrangers et partager leur savoir.

Depuis plus de 400 ans, nos vendeurs de papiers sont présents pour nous faire découvrir leurs perles rares. Ces grands casiers verts font aujourd’hui partie de notre patrimoine et, reconnaissables entre mille, sont devenus un emblème de notre capitale. D’occasion, neufs, sur un trépied ou à même le sol, il faut fouiner mais on trouve toujours son bonheur. Véritable carte postale de la vie Parisienne, cet espace dédié à l’art littéraire a inspiré plus d’un artiste :

Anatole France écrivait dans Pierre Nozière “Je me rappellerai avec joie les longues heures que j’ai passées devant les boîtes des bouquinistes, sous le ciel fin, égayé de mille teintes légères, enrichi de pourpre et d’or, ou seulement gris, mais d’un gris si doux qu’on en est ému jusqu’au fond du cœur.”

Ou encore Charles Aznavour fredonnant sur J’aime Paris au mois de mai avec ces quelques lignes :

J’aime Paris au mois de Mai avec ses bouquinistes

Et ses aquarellistes

Que le printemps a ramenés

Comme chaque année le long les quais

 

Credits: @larevuelitteraire

Mais n’est pas bouquiniste des Quais de Seine qui veut : il faut être expert en la matière et la compétition est rude car les places sont limitées. N’hésitez pas à tester leurs compétences en leur lançant des défis, car certains peuvent parfois vous procurer des livres anciens aux éditions très limitées sur demande ! Des vrais chasseurs aux trésors anciens.

Alors à vos lecture Parisian lovers !

A nos petit vendeurs.

Raphaëlle

*******************************************************

Nous organisons tous vos évènements professionnels et privés sur la Seine, en croisière ou à quais, en famille ou entre amis, en petits et en grands comités. Pour toute question n’hésitez pas à demander un devis !

Pour avoir un aperçu de nos bateaux, c’est par ICI !

Et pour encore plus de photos, d’infos et de surprises, rendez-vous sur les réseaux sociaux !

face

twitter

Insta

pint

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)